Créer un site internet
Association Franco-Hongroise d'Occitanie

Association Franco-Hongroise d Occitanie

  • Keleti Agnes, la doyenne des champions olympiques d'origine hongroise, a 100 ans

    Agnes Keleti, doyenne des champions olympiques : un siècle de vie

      Laurent Vergne par Laurent Vergne - EUROSPORT - 09/01/2021

    Elle a survécu à l'Holocauste, a été sacrée aux Jeux de 1952 et 1956 en gymnastique, a émigré en Israël. La Hongroise Agnes Keleti, doyenne mondiale des champions olympiques, fête ses cent ans ce samedi.

    Si certains destins forcent l'admiration, certaines dates, elles, donnent le tournis. 9 janvier 1921. L'Europe se relève à peine du conflit le plus meurtrier de son histoire. Sinistre record que la Première Guerre Mondiale ne conservera pas longtemps. 1921. L'année du procès Landru. De la commercialisation du N°5 de Chanel. De la sortie du troisième tome d'A la recherche du temps perdu de Proust, Le côté de Guermantes. Un temps trop lointain pour la mémoire, qui n'appartient qu'à l'histoire.

    9 janvier 1921. A Budapest nait Agnes Keleti. Premier souffle d'une vie romanesque, qui fera d'elle une survivante. Ce samedi 9 janvier 2021, elle fête ses 100 ans. C'est la championne qu'elle fut que l'on célèbre, mais plus encore la femme qu'elle est encore. Agnes Keleti est la plus vieille championne (ou ne serait-ce que médaillée) olympique encore en vie. Et pas n'importe laquelle. Elle a décroché dix médailles aux Jeux, dont la moitié en or.

    Une légende du sport, donc, même si dans sa discipline, ladite légende a parfois davantage salué Larissa Latynina, la merveille soviétique aux 18 médailles, record qui a perduré plus de quatre décennies jusqu'au XXIe siècle et Michael Phelps, ou l'incomparable Nadia Comaneci. Reine de l'Olympe, Keleti aura été bien plus que cela et son histoire personnelle, si tourmentée, rend presque miraculeuse son passage à un âge à trois chiffres. Lire la suite 

    Voir la vidéo 

    Ágnes Keleti2021 01 09 keleti inside 02

    Lire la suite